CEIDO fête ses 30 ans, 3 questions au Président du CA de CEIDO
 
 
 
Pharmacien Manager. CEIDO fête cette année ses 30 ans, est-ce un cap important pour votre groupement ?
Christian-Éric Mauffré. CEIDO n’est pas dans la logique nostalgique.
Le groupement vient de signer deux accords stratégiques avec deux acteurs majeurs du monde de la santé pour développer de nouvelles solutions de «supply chain» et proposer de nouvelles solutions technologiques en e-santé à ses affiliés.
 
P.M. Quel est votre nouveau partenaire logistique ?
C.-É.M. CEIDO a signé un accord national exclusif de développement de la supply chain officinale avec les trois CERP.
L' objectif est d’apporter de nouvelles solutions logistiques à nos adhérents mais aussi de réfléchir ensemble à de nouvelles pistes.
Nous nous sommes donnés trois ans pour expérimenter la gestion des stocks déportée, la gestion des médicaments urgents et des ruptures de stock, des interfaçages informatiques intelligents entre fournisseurs et distributeurs tel qu’il en existe dans d’autres circuits de distribution.
Nous travaillons également avec les CERP sur des aides de financement à l’installation.
 
P.M. Votre second accord est résolument tourné vers le numérique ?
C.-É.M. Notre volonté est d’accélérer nos projets digitaux et sur la e-santé.
L’ entrée le 05 avril au capital de CEIDO du groupe Cegedim, spécialisée dans la data et l’intelligence des données, va nous permettre d’être un groupement pilote pour tester des expérimentations sur la e-santé, la digitalisation, les nouvelles relations pharmaciens/clients, la téléconsultation…
 
Propos recueillis par François Pouzaud
Pharmacien Manager n° 177 - mai 2018
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.